Présentation des séries X3800

Les autorails unifiés X 3800, série X 3801 à X 4051, surnommés « Picasso », sont une série d’autorails diesel à bogies exploités par la SNCF entre les années 1950 et les années 1980, et construits par la Régie Renault. Ces autorails au profil facilement reconnaissable à leur kiosque de conduite latéral surélevé ont été construits à 250 exemplaires, construits en plusieurs sous-série par 3 constructeurs différents, à savoir par la Régie Nationale des Usines Renault (RNUR), De Dietrich et les Ateliers du Nord de la France (ANF).

Leur surnom, Picasso, vient évidemment de la position caractéristique du kiosque de conduite, qui fait inévitablement penser aux célèbres toiles du maître.

Leur fiabilité et leur rusticité sont autant d’atouts qui ont poussé à la conserver : plusieurs exemplaires ont été conservés et sont exploités par des chemins de fer touristiques.

Historique du X3959

Propriété d’un particulier, cet autorail a été confié à l’association le 19/04/2002, en vue de restauration et remise à l’état d’origine. Affecté à Nice jusqu’en 1961, Chalon jusqu’en 1966, Clermond-Ferrand jusqu’en 1970, Lyon-Vaise jusqu’en 1982, puis Nevers en 1985, l’autorail X3959 a été radié le 3/06/1985 après 29 années de service.
L’autorail est alors affecté au chemin de fer touristique du Bréda jusqu’en 1988, puis à celui de Brévenne en 1992. Pendant plusieurs années, l’autorail X3959 est alors garé en gare de Cahors, puis au dépôt des marchandises roulantes de Limoges (en 2008), d’où il est rapatrié le 19/01/2002 par le CFCL (par la voie ferrée Limoges-Roumazières).

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez sur cette page ?